"L'ECRITURE EST LA PEINTURE DE LA VOIX- Voltaire

 

12792770-ecriture-a-la-plume-d-39-encre-sur-le-papier-quelques-notes

Mon texte n2

 

arlette avec rose    de louise

Publicités

8 Réponses

  1. Chère Arlette, ton texte  » Super!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! » je demande la suite, tu nous dois la suite, tu peux le faire……..bonne soirée

    17 février 2016 à 16 h 52 min

  2. atelier de mots pas Janine et geneviève

    17 février 2016 à 16 h 46 min

  3. Bravo, c’est rondement mené cette histoire et c’est super sympa cet atelier. Je suis en train de faire le texte alors à plus.
    Bisous

    13 février 2016 à 22 h 04 min

  4. Coucou Arlette c’est remoi, pour prendre le lien des participations à ton atelier ce n’est pas compliqué , tu fais un clic gauche avec la souris sur l’adresse du billet en haut le https: etc….; tu verras le tout prendra la couleur bleue qui précise que c’est sélectionné ensuite tu fais un clic droit tu sélectionne copier avec un clic gauche , puis dans ton traitement de texte windows live ou wordpress tu ouvres l’icone avec la chaine , là directement tu auras une fenêtre où apparaît  » insérer » le lien tu écris l’ avatar de la participante dans l’espace en dessous de texte à afficher et tu cliques sur insérer apres le lien sera installé sur ton billet .
    Si je n’ai pas été assez claire n’hésite pas à me poser des questions , dans « pour me contacter sur mon blog » .
    Bisous

    13 février 2016 à 10 h 34 min

  5. Bien vu Arlette les conditions de vie des femmes n’étaient pas tres roses en ce temps là , le machisme était roi et peu avaient le courage de quitter le foyer .
    Bon week – end
    Bisous

    13 février 2016 à 8 h 27 min

  6. C’est parfait Arlette et la fin me fait penser à la chanson de Michel Delpech « ce lundi là » dans le texte il y a « ce lundi là, il s’en allait » chez toi c’est elle.
    Bises et bonne fin de semaine.

    12 février 2016 à 11 h 22 min

  7. Il fallait grand courage pour tout quitter à cette époque, surtout pour une femme qui aura tout au long de sa vie l’étiquette de femme de mauvaise vie, car l’homme était pratiquement intouchable
    Tu reprends sur des chapeaux de roues, pour ma part ce fut moins évident (rire)
    Douce nuit
    Bisous
    Mandrine

    12 février 2016 à 0 h 29 min

  8. Bravo Arlette ! C’est super ! Je ferai aussi dans les jours à venir ! Bonne soirée et grosses bises♥

    11 février 2016 à 17 h 28 min

Avant de partir, un petit mot me ferait tellement plaisir! Merci!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s