"L'ECRITURE EST LA PEINTURE DE LA VOIX- Voltaire

4 Ans dans l’empire des fous

Chez Mijo, pour l’atelier de Zaza

Thème : LA FOLIE

6 mots :Hôpital – Médecin – Transport –

             Ardeur – Fièvre – Amour

Plus 6 autres mots

Au XIXe siècle, dans les Hôpitaux psychiatriques autrefois appelés

 “Asiles” les pauvres malades dits ‘”Fous” étaient bien maltraités..

Pour calmer leurs Ardeurs maladives, on les plongeaient dans

une baignoire d’eau glacée, on les enfermaient dans des

 cellules sans fenêtre ni lit, ils dormaient à même le sol,

ligotés dans une camisole de force. image

Il y a encore pas si longtemps, les électrochocs étaient un moyen
imagede réduire à néant les gens atteints d’ aliénation mentale.

Le Médecin responsable d’un service de psychiatrie avait

pratiquement droit de vie ou de mort sur les malades de son service.

On parlait de Fièvres surtout concernant les femmes.

Il prescrivait des médicaments destinés à abrutir les Agités, les dépersonnalisant complètement.image

Ils ne savaient même plus leur nom, ne reconnaissaient plus leur famille.

Une autre sorte de camisole, une chimique celle là.

A une certaine période, je me souviens vaguement qu’on parlait de “l’Auto Bleue” quand on parlait de l’ambulance qui servait au Transport d’un malade pour l’Interner

Heureusement que ce genre de médecine a disparu.

La Psychanalyse a pris le pas sur les médecines de force et aussi, une compréhension de la part du personnel soignant et de l’Amour de leur métier pour empêcher ces malades de sombrer complètement dans la folie la plus noire.

Une séance d’u Dr Charcot

image

Pélagie

 

 

image

11 Réponses

  1. Mon traitement est sur le net, ma camisole se nomme WordPress, et encore, il s’en échappe quelques délires parfois 😀
    Belle mais succinte description des dessous de la folie. J’ajouterai l’électrothérapie dans les joyeusetés utilisées par les « grands médecins » des débuts de la psychanalyse… on se demandait parfois qui était les personnes saines !

    22 janvier 2011 à 14 h 04 min

  2. La préhistoire de la psychiatrie , en effet mieux valait ne pas etre malade . Un film me vient en mémoire celui qui narre la vie de Séraphine de Senlis , peintre de génie . J’ai eu l’occasion de voir une de ses oeuvres au centre Pompidou de Metz , c’est impressionnant
    http://cid-dcdfa883a4c5d167.photos.live.com/self.aspx/Un%20petit%20aper%C3%A7u/IMG%5E_0891.JPG. Dans le film sur Camille Claudel les méthodes de « soins » sont aussi bien décrites . Mais je n’arrive plus à me souvenir du titre d’un film où l’enfermement et les solutions apportées pour « soigner  » les patients relevaient plus de la torture que du soin .
    Merci pour cet éclairage sur le passé de la psychiatrie
    Bisous

    21 janvier 2011 à 15 h 48 min

  3. Sombre période. Fallait pas bon être dépressif ! tu ne risquais pas de t’en sortir dans ces conditions. Bisous.

    19 janvier 2011 à 17 h 27 min

  4. avant dur!!!dur!!!
    maintenant
    demain
    punaise

    c’est bien de parler de l’avant on mettait direct en Etablissement

    mes bisousss ma douce

    19 janvier 2011 à 17 h 15 min

  5. Pingback: BILLET RÉCAPITULATIF—ATELIER SUR LE THÈME DE « LA FOLIE . « ESPACE DE MIJO …. BIENVENUE À TOUS.

  6. claudielapicarde

    Toutes les régions ont leur hôpital psychiatrique, dans la Somme on dit, tu finiras à Dury, dans l’Oise c’est à Clermont, à Paris c’est à saint Anne etc…
    Je préfère les éviter.
    bisous

    19 janvier 2011 à 13 h 21 min

  7. koquin37

    IL y a encore pas si longtemps!!
    belle réussite de faire un petit mémo sur les modes opératoire du temps passé avec ce petit jeu de mots ludiques!

    19 janvier 2011 à 9 h 40 min

  8. monbanc

    Un temps pas si lointain que cela, heureusement, la médecine s’humanise.
    Beau document.
    Bye

    19 janvier 2011 à 6 h 13 min

  9. soryu64

    j’ai récupéré ton lien, j’ai froid dans le dos en lisant ton texte mais celui que je viens de faire n’est pas plus gai ! Oh bazar ! On va plomber l’atmosphère toutes les deux ! 😀 😀 Tant pis, je le mettrai demain, pas le temps ce soir, il est plus de minuit, je ferais mieux d’aller au lit. Pas de nouvelle coupe, j’y avais eu droit le mois dernier, là, c’était la couleur ! 😀 Bisous.

    19 janvier 2011 à 0 h 37 min

  10. globule

    C’est un texte poignant de vérité et qui fait froid dans le dos. Encore heureux que les choses ont changé parce que c’etait dramatique !
    bisous
    globule

    18 janvier 2011 à 21 h 07 min

  11. Ghislaine

    c’était vraiment orrible comme on traitait
    les maladies mentales avant
    ca va toi ?? moi suis grippée beaucoup
    pffffffff

    18 janvier 2011 à 20 h 47 min

Avant de partir, un petit mot me ferait tellement plaisir! Merci!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s